Les contes de fées revisités par la publicité

Par définition, un conte de fées est un genre de littérature où interviennent des éléments surnaturels, féeriques, des opérations magiques ou des événements miraculeux. Les contes de fées font partie intégrante de la culture populaire et transmettent des valeurs universelles. En effet, déjà tout petits, nous sommes entourés de contes en tous genres : Quelle petite fille n’a jamais souhaité rencontrer son prince charmant ? Quel petit garçon n’a pas voulu voler comme Peter Pan ? Ces histoires nous transportent, nous décontractent et nous placent dans un environnement agréable.

Devant le côté merveilleux et enchanteur que ce type de récit apporte, nous pouvons comprendre l’intérêt que les publicitaires ont pu avoir à l’utiliser. Faire rêver le consommateur est quand même le propre de la publicité, alors quand, en plus, on place le produit lui-même dans un décor, une ambiance féérique, c’est de suite plus facile.

De nombreuses publicités remettent donc en scène des contes de fées et se servent de la féerie pour nous présenter certains produits qui peuvent s’avérer très variés : téléphones, parfums, gâteaux, voitures, céréales, boissons, produits bancaires… bref, de tout et n’importe quoi. Tous les symboles liés aux contes sont déjà passés au crible : fées, fôrets enchantées, animaux humanisés, monstres en tous genres, sorcières, princesses, princes charmants, lumières scintillantes, objets et trappes magiques, pleine lune, châteaux de princesse… et surtout une superbe musique classique enchantée et poétique du style de Danny Elfman.

Mais que se cache t-il derrière cette image parfois si idyllique, quel message inconscient les contes de fées nous font-il passer ?

L’avis du psy

Les contes de fées nous interpellent tous et mobilisent notre imaginaire, ils représentent souvent un lien avec notre enfance, période où ils revêtent une importance particulière dans notre développement. Les publicitaires auraient-ils trouvé un moyen de mobiliser notre affectif ? Les produits présentés seraient-ils en association avec certains de nos rêves et fantasmes, nous permettraient-ils de les réaliser ? Pourquoi pas ?

Les contes de fées abordent de nombreux thèmes en lien avec notre fonctionnement psychique. Ces histoires, qui nous paraissent à l’âge adulte surréalistes, retracent pourtant l’existence de nombreuses crises que nous rencontrons au cours de notre croissance. Elles répondent à certaines de nos angoisses en nous informant des éventuelles épreuves que nous auront à accomplir et des efforts que nous auront à réaliser. Elles mettent en scène des problématiques que nous rencontrons tous et nous donnent une chance de mieux nous comprendre. Les fins positives nous permettent aussi d’échapper à nos angoisses et de conserver un espoir en la vie. Les personnages principaux sont également souvent aidés et protégés par des êtres imaginaires (comme les fées), ils nous donnent ainsi la possibilité de penser à des solutions sécurisantes. Ne sommes nous pas en quête de ces solutions tout au long de notre vie ?

Dans le monde complexe dans lequel nous vivons, ces contes nous donneraient-ils la possibilité de développer notre imaginaire pour oublier pour quelques instants nos difficultés quotidiennes ? Viendraient-ils faire écho à nos rêves d’enfants ? Les publicitaires, au travers de leur scénario, ont sans doute compris leur efficacité.

Les différents produits sont porteurs de valeurs ou de propriétés qui nous donneraient l’opportunité de réaliser certains de nos rêves. Les personnages peuvent aussi faire face à des situations problématiques grâce à l’aide et au soutien que ces produits leur apportent. Seraient-ils la solution à nos problèmes ?

Nous sommes conscients que notre imaginaire est mobilisé et que nous sommes face à des situations irréelles mais nous avons tout de même le droit et la liberté d’y croire !

D’autres exemples de publicités illustrant nos propos

Les aventures féériques de Prince de Lu.

Alsa nous offre les portes de son atelier de production ressemblant fortement à celui de l’excentrique Willy Wonka.

Clorox vous transforme en sirènes.

La fée version Dodge. Féérie et Humour, un bon mélange ?

Van Cleef et Arpels, le spécialiste du genre.

Un chewing gum aux vertus… surnaturelles.

Kia Optima nous transporte dans un rêve fabuleux.

On se demande ce qu’ils mettent dans la pâtée Friskies.

Auriane et Simon Gomez

5 réflexions au sujet de « Les contes de fées revisités par la publicité »

  1. Ping : Les liens de la semaine – Episode 7 | NICEPLANNEUR

  2. Ping : TOP 5 des meilleurs articles 2012 de COM’GOM | COM'GOM

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s